مجلة أسيناگ-asinag عدد 4-5

الأدب الأمازيغي: النشأة والتصنيف والتطوّر

Résumé: Cet article présente les aspects fondamentaux qui président à la réception et à la critique de la création amazighe en tant qu’objet d’étude. L’intérêt du critique et du poète réside dans l’évaluation du produit littéraire et de son esthétique, qui constitue une plate forme du discours critique amazighe. Aussi faudrait-il s’intéresser, d’abord, aux jugements critiques et esthétiques des poètes sur leur propre poésie, ensuite, à l’évaluation de l’Autre (ce niveau se réfère à la période coloniale) et, enfin, à l’étude de la critique de l’amazighe à travers les textes constituant le noyau de ce qu’on peut appeler la critique esthétique amazighe. :

Résumé: La notion de « Nouvelle littérature amazighe » est apparue avec la naissance de nouveaux genres littéraires résultant du passage de l’amazighe de l’oral à l’écrit. En effet, au début des années quatre-vingt-dix du siècle dernier, des productions relevant de la nouvelle et du roman ont vu le jour. Elles ont été suivies par d’autres genres répondant aux besoins de l’intégration de la langue amazighe dans le système éducatif. Ce qui a suscité des débats se rapportant aussi bien à la forme qu’au contenu et à l’esthétique de cette nouvelle littérature.

Résumé: L’objectif de l’article est de clarifier trois points essentiels pour toute réflexion sur l’histoire de la littérature amazighe. Le premier point aborde l’idée selon laquelle la recherche en matière de la littérature amazighe ne peut être bénéfique si elle n’est pas fondée sur un travail préliminaire de l’histoire littéraire. Le deuxième montre qu’une critique littéraire basée sur des méthodes scientifiques et sur une typologie des genres littéraires est également tributaire d’un travail préalable sur l’histoire littéraire. Le troisième point met en relief la nécessité d’asseoir l’histoire littéraire amazighe sur des fondements scientifiques propres.

Résumé: L’étude examine la poésie amazighe moderne du Souss en partant de l’expérience de jeunes poètes contemporains ayant publié au début de ce millénaire. L’accent a été mis sur les particularités de ces jeunes créateurs par rapport à leurs prédécesseurs et sur les motivations qui les poussent à l’écriture.

متـنـوعـــــات

Résumé: Exécutée au Maroc central, la danse d’ahidous compte parmi les expressions chorégraphiques illustres du Maroc. Avec l’évolution de la société, elle est en phase de mutation d’une danse collective traditionnelle, transmise de génération en génération et remplissant diverses fonctions dans la communauté qui en est la productrice, à une danse spectacle présentée par des professionnels en dehors du terroir où elle a  évolué naturellement.

Résumé: L’émigration est un phénomène ancien dans le Rif oriental. Elle s’est d’abord orientée vers le nord-ouest du Maroc puis vers l’Algérie pendant la  période coloniale. A partir des années 1960, l’émigration vers l’étranger a amorcé une nouvelle phase de son évolution. Grâce aux transferts d’argent, l’émigration a permis d’améliorer les conditions de vie de plusieurs foyers. Ce qui s’est traduit par l’accès aux commodités de la vie moderne, notamment l’eau courante, l’électricité et les équipements électroménagers. Mais l’injection massive des revenus a conduit à la monétarisation rapide des rapports sociaux et à l’altération des valeurs de solidarité et d’entraide communautaires.

Résumé:La présente contribution traite des pronoms clitiques en amazighe et vise à mettre en évidence leur propriété syntaxique bien qu’ils soient constitués en traits morphologiques. L’analyse s’appuie sur le mouvement des clitiques de leur position initiale (de base) vers une autre position dans la structure de la phrase. Cette opération est légitimée non seulement par la nature affixale de ces pronoms, mais aussi par la vérification de leur trait référentiel.

        نصــــــوص