La voix des monts

Cette œuvre  est une traduction du roman écrit par un officier de l'armée française, Said Guennoun, en 1934. Elle est plus qu'un roman, puisqu'elle combine la fiction avec les événements historiques survenus au cours de l'expansion coloniale française dans les montagnes du Moyen-Atlas durant le premier quart du 20ème  siècle. L'auteur tente de décrire la manière dont les Berbères marocains (Imazighen) réagissent à la civilisation européenne .