« La Mobilité socio-spatiale des vallées du Dades-Todgha »

L’ouvrage traite, d’un thème à la fois classique et d’actualité : « la mobilité socio-spatiale ». Le paradoxe d’inertie et de transformation des vallées oasis au sud de l’Atlas est amplement mis en exergue. Ainsi, si les mutations constituent un signe de vitalité et de dynamisme, la vitesse du changement, son ampleur et son impact sur le complexe socio-spatial,  posent le problème d’assimilation. L’étude a affiné, outre ces dimensions, la connaissance des agents exogènes et endogènes qui ont agi sur le complexe socio-spatial, la capacité de réception, d’assimilation, d’acceptation ou de rejet de ce dernier. La résistance, l’adaptation ou la substitution, sont autant de comportements socio-spatiaux que l’étude tente d’analyser, comprendre avant de tenter d’en tracer les grandes tendances. La zone d’étude, nous a donc offert un laboratoire pour analyser le plus finement possible ces changements, leur vitesse et la nature des facteurs qui les ont stimulés et celle  de ceux ayant favorisés ou compromis leur emprise.