Du patrimoine juridique écrit de l’Anti-Atlas. Le Louh attribué à Tamaloukt

Ce travail constitue une modeste contribution à la découverte et à l’édition des documents juridiques écrits des communautés législatrices de l’Anti-Atlas. Remontant à une date antérieure au début du XVIIe siècle, ce document est la loi organique relative à la création et à la gestion de l’agadir, grenier collectif en amazighe. Attribuée à Tamaloukt, localité non identifiée par nos investigations, elle a été par la suite adoptée par les assemblées de nombreux greniers de deux tribus de l’Anti-Atlas central, Igwttay et Idawkensus. Outre l’édition du texte, la présentation s’est efforcée de le situer dans son contexte de production et d’usage et les problématiques que l’étude de ce genre de documents soulève comme la question des attributions, l’introduction de l’écrit et la spécificité de la langue dans laquelle ils ont été rédigés.