Le Caïd Najem

Cet ouvrage est la traduction d’un travail biographique qu’a accompli el Mekhtar Soussi sur un personnage qui a longtemps combattu contre l’intrusion coloniale française au Maroc. Cet homme se nommait Najem Akhsassi, c’était l’un des principaux chefs de guerre qui combattit successivement pour de nombreux sultans : Moulay Hassan, Moulay Aziz et Moulay Hafid. Lorsque la France entama sa conquête militaire du Maroc (1912), Najem refusa l’inévitable et continua le combat contrairement à beaucoup d’autres. C’est pour cette raison qu’il rejoignit Moulay Hmed Hiba et son frère Merebbi Rebbou pour lutter contre les Français. Malgré tout, en 1934, les Français et les Espagnols achèvent la prise de possession de tout le Maroc. Najem de son côté, fatigué et vieilli, abandonne la voie des armes. Il fuit la vengeance des Français et se réfugie dans la zone d’Ifni alors sous autorité espagnole. Au moment de l’indépendance du Maroc (1956), Najem s’établit à Marrakech où il meurt dans le dénuement le plus total.