Rectorat

 

Officialisation et institutionnalisation
de l'amazighe

 

 

L'Institut Royal de la Culture Amazighe (IRCAM) a organisé, du 15 au 20 octobre 2018, les festivités de la XVIIe édition de la commémoration du discours de Sa Majesté le Roi Mohammed VI prononcé à Ajdir le 17 octobre 2001.
Le discours du Souverain a édicté les orientations de la nouvelle vision de la politique culturelle du Maroc fondée sur la reconnaissance et la promotion de la diversité culturelle, et la place et l'importance de la culture amazighe dans cette vision. Le discours du Souverain a annoncé aussi la création de l'IRCAM et son rôle dans la promotion de la culture amazighe. C'est pourquoi ce discours est considéré comme un événement historique, voire un référentiel de portée nationale et internationale. Le couronnement de cette vision est représenté par l'officialisation de la langue amazighe dans l'article 5 de la Constitution de 2011 ; elle a ouvert ainsi des perspectives inédites devant  l'intégration de la langue amazighe dans les institutions.
Des projets de lois organiques sont aujourd'hui élaborés par le Gouvernement, l'un porte sur la mise en œuvre du caractère officiel de l'amazighe et son intégration dans les divers secteurs de la vie publique, et l'autre sur la création du Conseil national des langues et de la culture marocaine. Ces deux projets sont en discussion au sein du Parlement depuis  plusieurs années mais les lois afférentes ne sont pas encore promulguées, ce qui occasionne des retards importants dans la mise en œuvre des dispositions constitutionnelles et bloque le processus de développement et de promotion de l'amazighe. Cela génère aussi des questionnements, des interrogations et des incompréhensions. Dans ce contexte, l'Institut royal de la culture amazighe participe au débat sur la question des projets de lois relatifs à l'amazighe. Il a, dès la promulgation de la Constitution et la formation du Gouvernement Abdelilah Benkirane (2012),  adressé au chef du Gouvernement, aux parlementaires et aux formations politiques, une note relative à sa vision quant aux projets de lois organiques annoncés dans la Constitution.
Les questions posées se rapportent à la conformité des projets de lois organiques avec la Constitution, leur consistance, leur pertinence, leur cohérence, les modalités de leur implémentation dans les institutions, les conditions de leur application, les instruments juridiques afférents, etc. Les propositions majeures de l'IRCAM concernent particulièrement le caractère transverse l'amazighe dans la mesure où il concerne l'ensemble de l'édifice des politiques publiques ; l'égalité de droit et de fait de l'arabe et de l'amazighe en tant que langues officielles ; le partage de l'arabe et de l'amazighe (langues et cultures) par toutes les composantes de la population ; la promulgation des lois organiques et des décrets
d'application afférents ; la capitalisation des réalisations de l'IRCAM dans tous les domaines, notamment la langue standard, la graphie tifinaghe ; la généralisation de l'enseignement à tous les niveaux du système éducatif, dans toutes les régions et toutes les couches de la population ; l'institutionnalisation de la langue et de la culture amazighes notamment dans l'éducation, la culture, les médias, la santé, le développement économique, la gestion territoriale ; l'élaboration et la mise en œuvre de plans stratégiques dédiés à la promotion de l'amazighe ; la mise à disposition de moyens humains, financiers et logistiques suffisants.
Il est ainsi clair que la promulgation des lois organiques et leur mise en œuvre effective comporte des défis et des enjeux inédits pour l'amazighe. D'où la nécessité d'une mobilisation positive, citoyenne et pacifique pour renforcer le plaidoyer en faveur de la vision humaniste que Sa Majesté Mohammed VI a présentée dans le Discours historique d'Ajdir.

 

Ahmed BOUKOUS
 

 

Sa Majesté le Roi Mohammed VI, que Dieu l'assiste, a procédé à la nomination du Professeur Ahmed Boukouss en tant que Recteur de l'Institut Royal de la Culture Amazighe, le 23 novembre 2003, en remplacement de M. Mohammed Chafik.

Sa Majesté le Roi est convaincu que la probité intellectuelle, la prise de conscience du caractère pluriel de la culture marocaine, le patriotisme sincère et les hautes qualités du nouveau Recteur se traduiront par la poursuite des efforts consentis pour le bon fonctionnement de cet Institut et pour le plein acquittement des missions qui lui sont dévolues.

Sa Majesté le Roi est également convaincu que le nouveau Recteur et toutes les instances de l’IRCAM s’emploieront à faire de cette institution un espace ouvert fondé sur le dialogue constructif, le respect du droit à la différence et sur l’intérêt constant apporté à notre patrimoine culturel dans son ensemble, et ce en mettant à profit toutes les opinions et initiatives visant la promotion de la culture amazighe, la garantie de sa diffusion et de son rayonnement, en parfaite cohérence avec les fondements de notre identité marocaine ancestrale, unie autour de ses valeurs sacrées et pérennes.

Félicitations

Suite à la nomination par Sa Majesté le Roi Mohammed VI, que Dieu l’assiste, du nouveau Recteur de l’Institut Royal de la Culture Amazighe, le Secrétaire général de l’IRCAM, les Directeurs des centres de recherche, les Chefs des départements administratifs, les chercheurs et le personnel administratif de l’Institut, félicitent vivement le Pr. Ahmed Boukouss et lui souhaitent plein succès dans ses nouvelles fonctions.

Ahmed Boukous (né en 1946) a reçu une formation académique en études françaises, en pédagogie et didactique des langues, et en histoire contemporaine, à l'Université Mohammed V de Rabat de 1964 à 1967. Au terme de cette formation, il a intégré l'enseignement secondaire en sa sa qualité de professeur de français au Lycée Moulay Youssef de Rabat. Ensuite, il a été désigné pour effectuer des études doctorales à Paris, d'abord en linguistique structurale à la Sorbonne au département de linguistique dirigé par André Martinet puis en linguistique générative à Vincennes, enfin à l'Ecole pratique des hautes études sous la direction de Germaine Tillion (Ethnologie du Maghreb). Il y a obtenu le doctorat de troisième Cycle en 1974 sur l'analyse sociolinguistique de la tradition orale. Il regagne l'Université Mohammed V où il enseigne la phonologie et la sociolinguistique dans le département de français jusqu'en 2002. En 1987, il soutient une thèse de doctorat d'Etat en sciences du langage à l'Université de Saint Denis consacrée à la phonotaxe de l'amazighe. Il dirige des mémoires et des thèses dédiés à l'amazighe, à l'arabe marocain et au français. En 2002, il intègre l'Institut royal de la culture amazighe en tant que Directeur du centre d'aménagement linguistique (2002-2003); il est nommé par Sa Majesté le roi Mohammed VI recteur de l'Institut  en novembre 2003. Il est désigné membre d'un certain nombre d'institutions comme La Commission permanente des curricula du Ministère de l'Education nationale (2003-2007), le Conseil supérieur de l'éducation et de la formation (2006-2014); le Conseil supérieur de l'éducation; de la formation et de la recherche scientifique (2014-2019); le Conseil consultatif des droits de l'homme (2006-2014);  il a présidé la Commission d'aide à la production cinématographique (2006-2012). Il effectue un certain nombre de missions de recherche post-doc notamment auprès d'institutions académiques en France et aux USA. Il a également participé à la genèse du mouvement culturel amazighe entre 1965 et 1995; il est membre fondateur de l'Association marocaine de recherche et d'échange culturels (1967) et de l'Association Université d'été d'Agadir (1979).  

Publications

  • 1977, Langage et culture populaires au Maroc, Essai de sociolinguistique, Dar Al Kitab, Casablanca.
  • 1995, Société, langues et cultures du Maroc. Enjeux symboliques, Publications de l'Université Mohammed, Rabat, Imprimerie Najah El Jadida, Casablanca.
  • 1999, Dominance et différence. Essais sur les enjeux symboliques au Maroc, Editions Le Fennec, Casablanca.
  • 2002, Alphabétisation et développement durable au Maroc. Réalité et perspectives ,(en collaboration avec Fatima Agnaou), Publications de l'Université Mohammed V, Rabat, Imprimerie Najah El Jadida, Casablanca.
  • 2004, al-amazighiya fi al-siyasa al-thaqafiya wa al-lughawiya bi al-maghrib, Publications du Centre Tariq Ibn Ziyad, Rabat.
  • 2009, Phonologie de l’amazighe, Publications de l’IRCAM, Imprimerie El Maârif Al Jadida, Rabat.
  • 2012, Revitalisation de la langue amazighe. Défis, enjeux et stratégies, Publications de l’IRCAM, Imprimeries El Maârif Al Jadida, Rabat.
  • 2012, Revitalizing the Amazigh Language. Stakes, Challenges, and Strategies, Publications de l’IRCAM, Rabat (traduction en anglais de Revitalisation...).
  • 2012, masar al-lugha al-amazighiya, al-rihanat wa al-istratijiyat, Publications de l’IRCAM, Rabat (traduction en langue arabe de Revitalisation...).
  • 2016, al-haymana wa al-ikhtilaf fi tadbiri al-tanayyuî al-thaqafiy, Publications de l'IRCAM.
  • 2017, Rhapsodies de Tanit la captive, Roman, Editions La Croisée des Chemins, Casablanca.
  • 2018, Essais de politique et d’aménagement linguistiques, Publications de l’IRCAM, Imprimerie Bouregreg, Rabat.
  • 2019, Essais sur les enjeux culturels, Publications de l’IRCAM, Imprimerie Al-Maârif al-jadida, Rabat.

L'auteur a également publié de nombreux articles dans des revues et des magazines nationaux et étranger.

 Du même auteur

  • 1977, Langage et culture populaires au Maroc, Essai de sociolinguistique, Dar El Kitab, Casablanca.
  • 1995, Société, langues et cultures du Maroc. Enjeux symboliques, Publications de l'Université Mohammed, Rabat, Imprimerie Najah El Jadida, Casablanca.
  • 1999, Dominance et différence. Essais sur les enjeux symboliques au Maroc, Editions Le Fennec, Casablanca.
  • 2002, Alphabétisation et développement durable au Maroc. Réalité et perspectives (en collaboration avec Fatima Agnaou), Publications de l'Université Mohammed V, Rabat, Imprimerie Najah El Jadida, Casablanca.
  • 2009, Phonologie de l’amazighe, Publications de l’IRCAM, Imprimerie El Maârif Al Jadida, Rabat.
  • 2011, Revitalizing the Amazigh Language. Stakes, Challenges, and Strategies, Publications de l’IRCAM, Imprimerie Top Press, Rabat.
  • 2012, Revitalisation de la langue amazighe. Défis, enjeux et stratégies, Publications de l’IRCAM, Imprimeries El Maârif Al Jadida, Rabat.
  • 2017, Rhapsodies de Tanit, Roman, Editions La Croisée des Chemins, Casablanca.
  • 2018, Essais de politique et d’aménagement linguistiques, Publications de l’IRCAM, Imprimerie Bouregreg, Rabat.

2004. الأمازيغية في السياسة اللغوية والثقافية بالمغرب، منشورات طارق بن زياد، الرباط.

2013. مسار اللغة الأمازيغية، منشورات المعهد الملكي للثقافة الأمازيغية، مطبعة المعارف الجديدة، الرباط.

2016. الهيمنة والاختلاف في تدبير التنوع الثقافي، منشورات المعهد الملكي للثقافة الأمازيغية، مطبعة المعارف الجديدة، الرباط.